S’INFORMER sur l’actualité
Lancer un projet d'éco-pâturage n'a jamais été aussi simple

L’actualité de Juillet 2016

Dieppe : des moutons d'Ouessant investissent la ville

Image 1 parmi 5

La Ville de Dieppe s’est officiellement lancée dans l’éco-paturage grâce à un partenariat avec l’association Ökotop, reconnue dans la région dieppoise. Des petits moutons d’Ouessant ont pris position sur un terrain de Janval. Leur mission : brouter l’herbe. Il y a maintenant comme un petit air de campagne à côté de la résidence pour personnes âgées Lemeunier de Janval. Sur le terrain d’environ 2 000 m2 entre la résidence et le golf, des petits moutons d’Ouessant ont pris place jeudi 6 juillet. Pas pour faire joli, mais pour travailler. Pour la première fois, la Ville de Dieppe se lance dans l’écopaturage pour la gestion de ses espaces verts. Une initiative prise en partenariat avec l’association Ökotop, qui a déjà fait ses preuves en la matière. « C’est bon pour l’environnement et c’est sympa pour les riverains », a lancé le maire de Dieppe, Sébastien Jumel. Ces petits moutons auront donc la charge de brouter paisiblement l’herbe de ce terrain qui, d’habitude, est fauché mécaniquement. Ils resteront là tout l’été pour accom-plir leur mission. L’intérêt est bien entendu environnemental, mais aussi social. « Le choix du lieu, à côté d’une résidence pour personnes âgées et d’une crèche, est tout à fait pertinent. Recréer du lien avec l’animal, c’est aussi une valeur que nous défendons », a expliqué Damien Hédin de l’association Ökotop. Le mouton d’Ouessant a été sélectionné pour cette mission car il s’agit d’une race ancienne, à faible effectif et dont l’agriculture s’est désintéressée compte tenu de sa faible production. Ökotop et la Ville de Dieppe contribuent ainsi « à préserver la biodiversité domestique ». « Le mouton d’Ouessant retrouve sa place grâce à cette initiative », explique Damien Hédin. La technique de l’éco-pâturage a déjà fait ses preuves à Dieppe. L’entreprise Veolia l’a testé sur les sites dont elle a la charge en ville, ainsi que la commune de Varengeville-sur-Mer. Pour la Ville de Dieppe, c’est donc une première. « L’objectif est d’étendre l’éco-paturage en 2017 au Château-musée ainsi qu’au quai de la Marne en partenariat avec le port », annonce Sébastien Jumel. Le concept semble donc avoir séduit les élus dieppois, en particulier les écologistes qui ont poussé à ce partenariat. Le maire de Dieppe s’est dit « scotché par les différentes compétences au sein d’Öko-top »et a fait part de sa surprise quant au faible coût de ce projet. Après avoir installé des clôtures autour du terrain, les services techniques de la Ville devront opérer une surveillance hebdomadaire. Mais nul doute que les petits moutons d’Ouessant auront beaucoup de visites tout au long de l’été. Lu sur paris-normandie.fr